La réalité

Notre réalité est notre vérité mais la réalité n’est pas la vérité. Notre réalité est une illusion que nous créons à chaque instant, par chaque pensée, par chaque acte, par chaque état d’âme.

La peur attire la peur.
L’amour attire l’amour.

Notre perception de la réalité est le résultat de notre conditionnement et de notre état d’esprit. Nous voyons ce que nous croyons et ce que nous pensons.

Et vice versa, notre conditionnement et notre état d’esprit influencent et créent notre réalité. Nous vivons ce que nous croyons et nous créons ce que nous pensons.

la réalité

2 pensées sur «La réalité»

  1. Il y a une réalité commune qui est la réalité que l’on perçoit tous de la même manière en tant que mêmes récepteurs humains. Par les cinq sens.
    Chacun par la suite l’interprète selon ses craintes, espérances, afin de saisir l’opportunité qui les concerne.
    Je dirai plutôt que la peur attire la menace.

    • Oui il y a une « réalité » commune, mais c’est l’interprétation qui fait que chacun a sa propre réalité. Par exemple, il y a une odeur de vanille. Pour quelqu’un cela va faire remonter un souvenir d’enfance de crême vanille qui va peut-être lui donner faim, et pour qu’un d’autre un souvenir d’une personne qui portait un parfum vanille. Ou encore différent, il y a un grand chien. Pour quelqu’un, il va le trouver mignon car il a toujours aimé les chiens, pour quelqu’un d’autre, il va en avoir peur car il y a eu une fois un traumatisme avec un chien par exemple. Les exemples ci-dessus peuvent aussi évoluer selon notre état d’esprit, si on est en colère ou en paix intérieure, on ne va pas réagir de la même manière…
      On ne voit ou ressent qu’à travers notre vécu, notre conditionnement, nos idées reçues, notre état d’esprit, etc…

      On est certes conditionné par des « réalités » communes car les formes pensées de chaque individu alimentent l’inconscient collectif, où chaque personne qui ne s’est pas déconditionnée va puiser sa réalité. L’inconscient collectif est un cercle viscieux. Mais quand on se déconditionne, on voit que chaque chose de notre réalité est en fait un miroir de notre intérieur. Personne n’a la même réalité car personne ne vit les mêmes choses. Chaque personne crée sa réalité.

      En acceptant ce fait, que chaque personne crée sa réalité, on comprend que maîtriser ses pensées, c’est maîtriser sa vie.
      Pour moi, il y a deux forces majeures : la peur et l’amour. Je cite mon article sur la guérison intérieure pour mieux expliquer.

      La peur permet de garder les êtres sous contrôle, les empêchant de vivre pleinement leur vie. Nous pouvons voir le résultat de la peur en regardant le monde actuel. La peur crée l’asservissement, la domination, la dépendance, le pouvoir, la hiérarchie, la guerre. Mais aussi le jugement, la comparaison, l’enfermement.

      L’amour, c’est l’énergie divine, qui permet de vivre dans l’abondance, la plénitude, l’autonomie. C’est l’égalité, le partage, la liberté individuelle. C’est une force qui rassemble.

      Quand on est dans les pensées de peur, on attire la peur, la menace, la victimisation, l’asservissement etc…
      Quand on est dans les pensées d’amour, on attire la liberté, la plénitude, l’abondance, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code