L’amour inconditionnel

L’illusion de la séparation crée un manque d’amour. C’est le mal de notre époque. Ce manque d’amour que nous voulons aller chercher à l’extérieur de soi. Aller le voler à quelqu’un. C’est ce qu’il se passe dans la majorité des relations humaines. La possessivité, la jalousie, la dépendance.

En fait, il est important de prendre conscience que tout ce que nous avons besoin est en nous, que nous baignons dans l’amour et que nous n’avons pas besoin de voler de l’énergie aux autres pour être entier. Tout est fait d’amour, c’est la seule loi qui existe. Dieu est Amour, nous sommes Amour.

L’amour est une énergie abondante et nous pouvons la développer à l’intérieure de nous en nous connectant à la source infinie d’amour.

Ce que les gens appellent « amour » dans cette société est faux. Car l’amour, ce n’est pas la souffrance, l’amour c’est le partage.

Nous devons réapprendre à aimer. Tout le monde mérite notre amour et nous ne devrions jamais douter de l’amour des autres. C’est notre essence même. Nous nous aimons tous.

Qu’est-ce qu’aimer quelqu’un alors ? Aimer quelqu’un, c’est l’aimer autant que soi-même, vouloir le rendre libre, l’aimer sans condition. Ce n’est que dans ce schéma de partage qu’existe le Vrai Amour.

L’amour que nous connaissons dans cette société, c’est le fait de voler l’énergie aux autres parce que l’énergie du soi est mal centrée à cause de l’illusion du manque.

Une des clés pour arriver à cet amour inconditionnel, c’est de s’aimer soi-même, de se donner tellement d’amour que nous n’avons plus besoin de le chercher à l’extérieur car nous avons tout à l’intérieur de nous. Lorsque nous sommes bien centrés sur nous-même énergétiquement, alors nous pouvons aimer les autres. Ce n’est plus un vol d’énergie, mais un partage.

Lorsqu’une relation où le but n’est plus d’aimer pour être aimé, de combler un manque d’amour, mais bien de vouloir aimer pour partager, pour rendre l’autre libre, alors c’est une relation saine où chacun peut évoluer.

 

amour

3 pensées sur «L’amour inconditionnel»

  1. On peux même dire que l’amour inconditionnel est au delà de la notion de partage car d’un partage on pourrait attendre quelque chose en retour (donnant-donnant). L’amour inconditionnel est un don sans attente, donner sans attendre le moindre retour.

    • Oui tu as raison :)
      J’ai choisi le mot partager plutôt que donner, parce que pour moi on donne une chose, un objet, (on le donne, on ne l’a plus), mais on partage une idée, une pensée (on la donne, mais on l’a toujours en nous, on en donne une partie, on partage).
      Je voulais parler plus subtilement du partage énergétique. On ne vole plus l’énergie, on la partage (on donne, mais elle est toujours en nous car nous sommes relié à la source infinie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>