Le détachement

Pour être libre, faut avoir rien à perdre.

Tout ce que nous acceptons à dépendre, que ce soit matériel ou émotionnel, c’est de l’esclavage mental. Nous devons nous suffire qu’à nous-même.

Apprendre le détachement, c’est refuser de posséder ou de se faire posséder.

Les choses que l’on possède finissent pas nous posséder si nous leur accordons trop d’importance. Tout comme les personnes proches finissent par nous rendre dépendants émotionnellement si nous ne sommes pas bien centrés sur l’Amour.

Le manque est une illusion, il n’existe pas.

Nous devons utiliser les choses sans les posséder pour ne pas être possédé et nous devons aimer sans nous attacher, sans nous accrocher.

La liberté et l’amour ne se trouve pas là où il y a attachement.

Le détachement, c’est aussi se détacher de tout résultat. Vivre le moment présent, sans attente.

Là où il y a détachement, il y a sagesse, incertitude et liberté.
Là où il y a détachement, il y a inconnu, abandon et créativité.
Là où il y a détachement, tout est possible.

 

détachement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code